deauville

septembre 2019

 

Week end à Deauville. Départ joyeux pour une commande improbable : inventer avec une matière instable quelque chose qui va disparaitre.

Sur place, la concentration est forte : le site est tellement vaste. J’arpente la plage immense, l’horizon imprécis, le ciel est aussi dans la mer.

Toute construction parait dérisoire. Alors, le carré est tracé, la série, la répétition. Territoire enfoui, en attente, inachevé ou peut être déjà détruit.

Le soir, la grande maison nous attend, chaleureuse, tapissée de collections.

C’était aussi le festival du cinéma américain sur les planches de Deauville.

Le temps de se baigner, on est reparti à Paris pas tout à fait les mêmes, la mer n’était pas encore montée…

 

 

ARCHISABLE_BROUT_03

 

ARCHISABLE_BROUT_05

 

ARCHISABLE_BROUT_07

 

ARCHISABLE_BROUT_09

 


         © photos Michel Denancé